A Vaulx : Priorité à l'école ?
A Vaulx : Priorité à l'école ?
A Vaulx : Priorité à l'école ?

PRIORITE A L'ECOLE ???????

 

Mépris, absence totale de communication, jamais de réponse, désorganisation, employés municipaux maltraités, pagaille au péri-scolaire et inégalité entre quartiers, écoles laissées pour compte, dérogations non justifiées, fermeture de classe, élus pas à la hauteur, sale ambiance, écœurement, lassitude, colère...

Voilà des mots prononcés par des manifestants le 21 septembre devant la mairie. Une manifestation organisée par les enseignants, les parents d'élèves, le syndicat SNUIPP, les employés municipaux, la CGT et les parents d'élèves.

Un haut fait d'armes … du jamais vu depuis des décennies mais sûrement, les 350 personnes présentes n'étaient que de simples râleurs , au pire des suppos de l' ancienne équipe ….on a même vu un membre du cabinet de Mme la Députée-Maire envoyer des baisers aux manifestants ! Quel respect et quel sens du dialogue !!!!

Alors Madame La Maire, cette 1ere priorité : l'école … qu'est ce que ça devient mise à part une tactique électorale ?? un effet d'annonce ???

La tactique est simple : investir dans la pierre, en traitant les enseignants et les employés municipaux comme des ennemis et vouloir les mettre au pli ?

Avec cette réforme, ce sont des rythmes scolaires qui ne peuvent qu'allonger la journée des enfants au détriment de leur santé et de leur capacité d'apprentissage, ne pas prendre les mesures nécessaires pour un péri-scolaire de qualité et pour assurer la présence d'une Atsem par classe (les absentes ne sont pas remplacées !!) ?

Investir dans la pierre au détriment de l'humain, du pédagogique, du partenariat indispensable  dans une commune comme la nôtre, entre les équipes enseignantes du service public de l'éducation nationale, et les élus. C'est une dégradation du service rendu à nos enfants, à leurs familles, c'est purement du sabotage !

Et sur le sujet, tant rabâché par les nouveaux élus de la majorité, de l'Etat supposé de "délabrement des écoles,  rien n'a été fait depuis 30 ans !!". Rappelons tout d'abord que René Beauverie (PS) a été adjoint à l'Education jusqu'en 2001 et Armand Menzikian (PS) adjoint aux travaux jusqu'en 2008 !

 

Précisons aussi que pendant la dernière mandature (2008-2014), des gros chantiers ont été réalisés ou mis en route comme il n'y en avait jamais eu , dans les écoles :

- En 2010 avec la livraison de l'école du Centre Anatole France rénovée, restructurée et agrandie

- En 2011 avec la livraison de l'école maternelle du Village Paul Langevin refaite à neuf

- En 2012 avec la livraison de l'école du Pont des Planches Frédéric Mistral rénovée et agrandie

- En 2012 (toujours) avec le lancement de l'extension de l'école du Sud Ambroise Croizat, aujourd'hui en travaux

- En 2012 (également) la restructuration de l'école de la Grappinière Henri Wallon avec la construction d'une nouvelle école maternelle et d'un restaurant presque terminés à ce jour

- En 2014 avec la livraison de restaurant Grand Clément , lancé en 2011, et la restructuration du reste de l'école engagée en 2013 (Village)

- En 2014 (également) l'extension de l'école élémentaire Paul Langevin, livrée en 2014

- En 2014 (toujours) : dispositions prises pour l'ouverture de la nouvelle école René Beauverie (en dur et non en modulaire) !!!!, et pour l'école du Carré de Soie prévue pour la rentrée 2017

 

Donner la priorité à l'école, c'est :

- Au plan national, donner les moyens pour que tous les enfants puissent réussir : un nombre d' enseignants suffisant, dûment formés mais également des moyens pédagogiques.

- Assurer aux familles des conditions de vie et des revenus qui permettent à tous une vie digne

- Doter les villes comme la nôtre de moyens supplémentaires, pour la réussite au lieu de réduire les dotations (que vous avez en tant que parlementaire voté), comme le fait le gouvernement.

- Donner la priorité à l'école c'est au plan communal rassembler toutes les énergies : enseignants, parents, associations, services municipaux et faire le choix de l'enfant et de son développement.

 

Madame La Députée-Maire, vous avez les clés au plan national comme au plan communal. Il semble que vous les aillez égarées...

Notre tract sur les écoles

L'article du Progrès du 22 septembre

L'article du Progrès du 22 septembre

Retour à l'accueil