Un golf à Vaulx-en-Velin ou la discrimination sociale par le sport !

L’élu délégué au conseil de quartier Petit-Pont/Grappinière/Village Stéphane Bertin a annoncé lors du dernier conseil du quartier de la Grappinière sa volonté de construire un golf sur la zone agricole. Une décision approuvée par le conseil du Village mais qui a suscité beaucoup d’interrogations et d’étonnements de la part des habitants de la Grappinière. En effet, dans l’un des quartiers les plus pauvres de Vaulx-en-Velin, dévastés par le chômage et la pauvreté notamment pour les plus jeunes, les habitants ne s’attendaient pas à une telle annonce.

Stéphane Bertin, sûr de son fait, estime pour sa part, que la construction d’un tel équipement permettra aux jeunes l’accès à une nouvelle pratique. Manifestement, l’élu a oublié qu’un tel site n’est accessible que sept mois dans l’année et que le terrain se situe en zone inondable. Un projet de cette envergure demandera une alimentation importante en eau et un budget très important alors que le même élu explique à longueur de journées que les fonctionnaires gagnent trop, que la mairie dépense trop ! Qui paiera cette construction pour quelques dizaines de licenciés qui pourront s’offrir le luxe de fouler la pelouse de la Grappinière et qui ne seront sans doute pas vaudais ? Un centre aquatique ou un parcours de santé n’aurait-il pas été mieux adapté et plus accessible pour les jeunes de notre ville ? Une fois de plus la démocratie prônée par la majorité et la voix des jeunes vaudais sont ignorées.

Le 26 mai 2015

Les Jeunes Communistes Vaudais

Communiqué publié dans l'édition du Progrès du 28 mai

Retour à l'accueil