Déclaration de la section de Vaulx-en-Velin du Parti Communiste Français

La section de Vaulx-en-Velin du Parti Communiste Français condamne avec la plus grande fermeté les propos scandaleux et ahurissants de François Hollande  comparant le discours de Marine Le Pen à un tract du Parti communiste des années 1970.

L’incapacité politique de s’attaquer au mur de l’argent et d’apporter des réponses au désarroi des électeurs, qui ont contribué à sa victoire pour faire une autre politique, l’amène à cette réponse lamentable et insultante.

INSULTANT pour les communistes et les électeurs communistes qui ont permis son élection pour une politique de Gauche. Ces mêmes communistes qui avec acharnement ont contribué et oeuvré, justement pendant les années 1970  à la recherche de l’Union de toutes les forces de progrès pour proposer et construire une autre alternative pour la France.

INSULTANT pour les socialistes et les militants socialistes qui se sont trouvés dans ce rassemblement qui a permis entre autre la victoire de François Mitterrand en 1981. Dans de nombreuses municipalités, des élus socialistes et communistes  ont géré ensemble des villes. C’était le cas de Vaulx-en-Velin jusqu’en 2008.

La lâcheté intellectuelle de François Hollande face au FN actuel le conduit à jeter davantage le désarroi dans son camp. Il a commencé à enclencher la machine à perdre et c’est contre son camp qu’il vient de marquer ce but.

Les communistes vaudais demandent au président de la République de s’excuser publiquement de ces propos infâmes, indignes d’un président élu aussi par les communistes.

Vaulx-en-Velin, le 20 avril 2015

Retour à l'accueil